Rappelle-toi

De ma naissance je rêve d’eau
D’eau profonde et de Nautilus
D’ile secrète et de tortue volante
Au fond du gouffre dans un tourbillon argenté
Tout au fond, ils brillent dans ma mémoire
Vestiges des Atlantides
Américains, Africain ou Caraïbes
Dissous, déplacés, rangés, coupés, disséminés, atomisés, ravagés, carbonisés.
Leur silhouette s’évanoui mais la lueur demeure
Les peuples sont là
Toujours
Lance au poing serré
Le vent des révoltes
donnez-nous le courage
rappelle-toi de l’équation
le souffle croisé des hommes et celui des herbes
le souffle vert salutaire qui gonfle nos poitrines
écrit là, retiens là
l’eau, et les astres

L’Atlantide c’est nous