Nature brute

Cette forêt spectrale en apesanteur est mélancolique et mystérieuse. La neige feutre ses vibrations dont seul un faible signal perce. La matière organique est en sommeil, prête à renaître de ses cendres. Les arbres comme les os ont une croissance concentrique dont l’anneau central marque le temps.Les symboles hélicoïdaux sont une analogie entre l’organisation de la matière vivante végétale ou humaine: l’ADN ; et le vent qui sculpte l’espace. A la froideur de l’hiver j’oppose une jungle luxuriante qui abrite une vie intense. La sève jaillie de toute part. Elle est symbole de sensualité et de fécondité. Ce travail provient de l’observation les milliers de troncs entassés dans les Landes au bord des voies de chemin de fer, à la suite des dernières tempêtes. La vision de cette forêt couchée au milieu du vide, arrosée d’eau en permanence a provoqué en moi l’envie de redisposer dans l’espace les éléments qui la composent pour lui redonner vie.